Quand le luxe envahit les réseaux sociaux pour les fêtes

Publié le 19.12.2017 « Toutes les actualités

Afin de revisiter avec créativité leurs campagnes de fin d’année, les marques du luxe se saisissent des réseaux sociaux, canal de communication de masse devenu incontournable. 

Aujourd’hui, les réseaux sociaux ne sont plus un simple canal de communication complémentaire aux autres, mais deviennent au contraire de plus en plus un moyen privilégié d’activation et d’innovations exclusives. Ils constituent le plus souvent un choix stratégique on ne peut plus pertinent, à l’heure où les smartphones font partie intégrante de notre quotidien et que 20% du temps passé sur un smartphone est uniquement consacré à Facebook.

La vidéo, le format héros

Aussi, la prédominance de la vidéo en tant que format héro des réseaux sociaux ne peut plus être ignorée. Sur l’ensemble de ces plateformes, elle est le format le plus partagé qui, à l’ère du brand content, permet d’ouvrir le champ des possibles aux marques du luxe afin de séduire leurs audiences au travers de contenus léchés qui se détachent de plus en plus des codes et brouillent les frontières entre le court-métrage et la promotion publicitaire. Des vidéos qui séduisent dès les 3 premières secondes pour faire s’arrêter le pouce des consommateurs (qui scrollent au travers de plus de 90 mètres de contenus par jour!) 

Les réseaux sociaux deviennent alors un moyen de créer de la disruption. Les marques du luxe prennent davantage de risques et osent les contenus plus pop, playful, voire complètement décalés, créant des storytellings immersifs. Cet hiver, elles laissent ainsi leur créativité innover et font la part belle à un storytelling féérique cher aux campagnes de communication des fêtes de fin d’année.

Ainsi, Prada présente une série de quatre courts-métrages « The Postman Dream 2 » à découvrir sur Facebook, Instagram et YouTube. Drôle et fantaisiste, voire un poil surréaliste, chaque film se présente individuellement mais ils sont intimement liés par l’emblématique sac Prada Galleria. Ils dépeignent chacun un désir obsessionnel et sont un petit cadeau à savourer.

Gucci nous ravit sans cesse de nouvelles surprises avec son manoir des mystères qui sort indubitablement du lot. Pas de panique, vous n’êtes pas retourné sur Windows 95, vous venez simplement d’entrer dans l’univers mystique de Gucci, à mi-chemin entre cabinet de curiosité et fête foraine. Au travers du site internet au design pop nineties, scrollez sans peur dans le catalogue cadeaux présenté sous forme de scénettes absurdes que l’on retrouve également sur les différents réseaux sociaux de la marque.

Le calendrier de l'avent et les wishlists

Le mois de décembre signe également le retour des célèbres calendriers de l’avent et wishlists que les marques du luxe s’approprient avec style, répondant ainsi à de véritables comportements de consommateurs ancrés dans les pratiques. Le recours à la wishlist ou au calendrier de l’avent permet de produire un contenu lifestyle qui correspond entièrement à l’univers des réseaux sociaux, mais également de garantir une mise en avant du produit.

Dégainez votre smartphone pour découvrir le calendrier de l’avent audacieux, fun et coloré de Kenzo sur Instagram. La marque partage une story décalée et poétique par jour pour une irrésistible envie d’être déjà le lendemain et découvrir la suivante.

De son côté, Louis Vuitton présente sur Instagram un calendrier de l’avent inspiré d’une fabrique merveilleuse de cadeaux intitulée le #LVgiftworkshop. Sur le site internet, un guide cadeaux et un questionnaire sont proposés pour dénicher une sélection de cadeaux sur mesure.

Enfin, Jean-Paul Gaultier a misé sur la wishlist au travers de sa fabrique de parfums imaginaire et colorée. Au travers de vidéos d’une dizaine de secondes partagées sur Youtube et Instagram, chaque flacon iconique de la marque est illustré dans un univers unique mêlant onirisme et l’esprit de Noël. 

Cet hiver, les marques du luxe nous offrent ainsi un cocktail détonnant d’innovations s’appropriant avec brio les codes des réseaux sociaux pour un Noël 2.0 ho ho ho réussi.

Par Julie Frédérickx formatrice au sein du certificat en communication et marketing du luxe