Marc Vanesse

Marc Vanesse a mené des enquêtes liées aux grands dossiers politico-judiciaires de ces deux dernières décennies : affaire des horodateurs, réseau de prostitution à Liège et Seraing, affaire Wagons-Lits, affaire Cools, affaire de la Smap, affaire Agusta, affaire Dassault, affaire Di Rupo-Trusgnach, affaire du Setca, affaire Ducarme, affaire Lizin, affaire Daerden, etc. Comme responsable des opérations spéciales du journal « Le Soir », il a aussi coordonné une certain nombre de dossiers ou enquêtes spécifiques et procédé à la création de magazines ou suppléments spéciaux, dont « Victor ». A l'Université de Liège, Marc Vanesse coordonne les activités d’enseignement et de recherche liées aux pratiques du journalisme et enseigne, notamment, le journalisme d’investigation et la déontologie de l’information. Outre ses quelque 4.000 articles publiés dans « Le Soir », Marc Vanesse est l’auteur de quatre ouvrages, dont deux essais. Le premier se penche sur l’univers de l’extrême richesse en Belgique et le mode de vie des nantis, le second analyse l’indépendance énergétique de l’Europe : - Martine Vandemeulebroucke et Marc Vanesse, Paroles d’argent, Bruxelles, Editions Luc Pire, 1996. - Marc Vanesse, L’Europe de l’énergie, coll. « L’Europe en bref », Genève/Arles, Centre européen de la Culture/Actes Sud, 1998. Enfin, il a aussi collaboré comme scénariste à Canal Plus (« Les Guignols de l’info ») et participé à l’émission de Jacques Mercier « Le Jeu des dictionnaires » et « La Semaine infernale » (RTBF – La Première).